La défense 0-6  est très souvent utilisée pour éviter les tirs ou les incursions à 6 mètres. Elle contraint donc aux adversaires de tirer aux 9 mètres.

 

Avantages :

  • Oblige l’adversaire à tirer de loin.
  • Simplicité du dispositif.
  • La dépense d’énergie y est faible.
  • Améliore l’entente et l’entre-aide (joueurs rapprochés).

 

Inconvénients :

  • Laisse les adversaires faire circuler la balle sans problème, surtout sur la base arrière.
  • La contre-attaque y est limité.
  • Les combinaisons offensives trouvent souvent la faille car ce type de défense est posé et souvent statique.

 

 

 

 

La 1-5

 

La défense 1-5 est également très souvent utilisée dans le monde du handball. Elle permet de déstabiliser les relations avec le demi-centre et plus particulièrement dans le centre de la zone. Elle contraint donc les adversaires à passer par les ailes ou par le pivot. Cette défense est donc à utiliser contre un équipe dont les combinaisons sont orientées dans le secteur central.

 

Avantages :

  • Bloque les tirs centraux.
  • Simplicité du dispositif.
  • La dépense d’énergie y est modéré.
  • Déstabilise les relations arrières / demi-centre.
  • Améliore la rapidité des contres attaques.

Inconvénients :

  • Crée des espaces à 6 mètres pour les arrières.
  • La dépense d’énergie  est importante chez le joueur avancé.
  • Les combinaisons offensives trouvent souvent la faille à l’aile en décalage si le défenseur avancé est battu.

 

 

 

La 2-4

La défense 2-4 permet de déstabiliser considérablement la circulation de balle adverse et favorise la récupération de balle. Cependant elle ouvre en contre partie de nombreux espaces aux attaquants lors de leur duels ou de leurs attaques en profondeur.  Cette défense invite les attaquants à s’engager et à se dépenser.

 

Avantages :

  • Bloque les tirs centraux
  • Déstabilise les relations arrières / demi-centre.
  • Possibilités renforcées d’intercepter et contre-attaquer.
  • Force l’attaquant à commettre la faute (mauvaise passe, 3 secondes, marcher).
  • Surnombre côté ballon

Inconvénients :

  • Dispositif dur à mettre en oeuvre (2 défenseurs avancés qui défendent sur 3 joueurs de la base arrière)
  • Crée des espaces à 6 mètres pour les arrières et les rentrées d’attaquants.
  • La dépense d’énergie est élevé, les déplacement sont importants.
  • Cette défense est battu si un duel est réussit car il n’y a pas de couverture.

 

La 3-3

La défense 3-3, souvent utilisée pendant une courte durée, est très efficace pour déstabiliser la circulation de balle adverse. L’idée avec la défense 3-3 est de mettre la pression sur les attaquants et d’essayer de récupérer la balle.

Si les attaquants sont incapable de se démarquer en courant, le joueur porteur de balle est dans une situation inconfortable et il est obligé de tenter une passe dangereuse.

La 3-3 est une défense très agressive, qui demande d’avoir des joueurs rapides, qui sont en mesure d’être toujours entre l’attaquant et le but.

Si les attaquants arrivent à se démarquer dans le dos du défenseur – avec ou sans ballon – il leurs sera facile de marquer ou de se retrouver dans une position de tir favorable, si l’attaquant reçoit le ballon.

 

Avantages :

  • Rend difficile la circulation de balle adverse
  • Favorise la récupération de balle et la contre-attaque
  • Empêche le jeu avec les ailiers et le pivot
  • Repousse l’attaque loin du but

Inconvénients :

  • Dépense énergétique très élevée
  • Crée des espaces entre les deux lignes
  • Impossible à mettre en place avec des joueurs grands, lents ou qui n’ont pas le sens du placement
  • Le moindre échec dans un duel laisse beaucoup d’espace à l’attaquant (pas d’entraide possible).

 

La 1-2-3

 

Grâce à cette défense très offensive les attaquants sont harcelés en permanence de façon à détruire leur jeu de base et les forcer à jouer de manière irréfléchie avec des passes longues qui ouvrent des possibilités d’interception et de contres.

 

Avantages :

  • Rend difficile la circulation de balle adverse
  • Favorise la récupération de balle et la contre-attaque
  • Permet à la défense d’être constamment sur le porteur, en « pressing »

Inconvénients :

  • Dépense énergétique très élevée
  • Crée des espaces sur les ailles
  • Très friable face au jeu sans ballon des ailiers. Les n°1 se retrouvent alors avec un grand espace à couvrir