Qualification au championnat régional moins de 18 garçons.

 

L’équipe : Lopez Théo, Valbonési Maxime, Delbos Hugo, Cailly Antoine, Morjon Mathis, Giraud Enzo, Perpere Samuel, Nathan Lalanne-Jouandet, Hoguin Thibault(GB), Dauliac Louis, Miquel Loan , Laures-Couderc William  et Boudie Benjamin.

Coachs : Vergnes Jacques, Clési Benoit, Clési Jacques

 

Le groupe des moins de 18 ans était à Urrugne pour le tournoi qualificatif régional. Ils  partaient sans repère mais avaient ciblé dès la veille, lors du briefing, l’importance du premier match contre Eysines avec leurs coachs.

 

Eysines 17 - Agen 15

La rencontre débute sans rythme surtout de la part des Agenais.

Les deux équipes se neutralisent jusqu’à la dixième minute 4 à 4, malgré une première exclusion pour 2 minutes de Nathan. Ensuite les Girondins s’envolent au score 9 à 4 à la quatorzième minute, obligeant les coachs agenais à prendre le temps mort. La remontée s’opère avec un respect des consignes et 3 buts du pivot Maxime.

A 12 à 11 c’est au tour du coach d’Eysines de prendre son temps mort. Ensuite le mano à mano continue jusqu’à la 27ème minutes 14 à 14. A partir de ce moment, les Agenais enchaînent 3 échecs au tir dont 2 poteaux. Le score final de 17 à 15 aurait pu être inversé avec un peu plus d’implication des joueurs à l’entame de la rencontre, car cette équipe girondine était à la portée des Agenais.

 

Urrugne 17 – Agen 8 :

La rencontre la plus aboutie des Agenais malgré une nette défaite devant les locaux qui étaient un niveau au-dessus des autres équipes. Le score était de 4 à 3 à la septième minute. Ensuite les Basques se détachent régulièrement en jouant un hand physique mais en montrant un engagement total et une belle maîtrise technique. Pour les Amicalistes,  il faut noter la belle performance de Thibault dans les buts, sans cela le score aurait été plus large.

 

Irristarrak  17 - AGEN  6 :

 

Pour cette dernière rencontre de la journée, l’équipe tient jusqu’à la onzième minute 4 à 4 avec une redistribution des rôles sur la base arrière. La fatigue et le manque de réussite en attaque malgré de bonne situation des Agenais, plusieurs poteaux, font que les adversaires passent devant et s’envolent au score. Au vu de la situation les coachs préfèrent faire tourner l’effectif pour éviter les blessures et donner du temps de jeu à tous les joueurs. A noter le but direct de notre gardien suite à une parade dans le but adverse vide.