Championnat Départemental moins de 18 Garçons

Cancon 25 – Agen 52

L’équipe : Aybram Julien (5 buts), Barbat Clément (8 buts), Buglier Clément (2 buts), Cassany Matthéo (5 buts), Combeau Tim (Gb), Disses Alexys (Gb), Filippi Nathan (13 buts), Goutard Mathis (1 but), Salles Jérémy (2 buts), Schilte-Garin Léonis (1 but), Tolat Quentin (8 buts), Vergnes Guillaume (7 buts), coach : Grava Frédéric

Sans match le week-end dernier, pour cause de COVID à Casteljaloux, les Agenais avaient à cœur de reprendre du service après leur déception lors du tournoi qualificatif régional. L’entame fut poussive, avec une défense approximative, une attaque à peine plus performante et un score peu flatteur de seulement 8 à 5 pour les visiteurs après 10 minutes de jeu. L’occasion pour le coach agenais de prendre un temps mort, pour redonner les consignes. Aussitôt dit, aussitôt fait, les Agenais commencèrent à impacter les attaquants adverses, récupérant de nombreux ballons qu’ils mirent à profit en contre-attaque. Sans véritable pivot de métier, Clément Barbat démontra des qualités à ce poste avec 8 buts à son compteur. Juste avant la pause, Nathan Filippi et Quentin Tolat aggravèrent le score, 12 à 26. La messe était dite. L’occasion rêvée pour faire une revue d’effectif et d’essayer différentes combinaisons de joueurs. Mathis Goutard en profita pour inscrire son premier but lors de son premier match, et Matthéo Cassany nous gratifia de superbes buts en extension dont il a le secret. Comptablement les deux mi-temps se sont ressemblées. Seule ombre au tableau, c’est les fautes à répétitions des Canconnais qui auraient pu remplir l’infirmerie agenaise. Seuls le nez de Nathan et le genou de Quentin en ont fait les frais, mais sans gravité. Le groupe est conscient que la première partie de saison va être particulière pour eux qui, en ayant raté les qualifs région, devront patienter jusqu’en janvier avant d’avoir une opposition où ils pourront démontrer toutes leurs qualités.

 

Fred Grava


 

Tournoi Qualificatif au championnat régional Bassin moins de 17 ans.

 

 

Le groupe : Nathan Filippi, Guillaume Vergnes, Alexys Disses, Quentin Tolat, Louis Benne, Tom Mayolle, Matthéo Cassany, Mattieu Grava, Raphaël Delande-Tissot, Raphaël Garrigou, Baptiste Tharan, Maxence Gachedoit, Tim Combeau, Diégo Lepelletier-Escobar, coachs : Jérôme Benne, Frédéric Grava

 

Avec quatre équipes qui participaient à ce tournoi, les Agenais connaissaient à l’avance leur programme. Premier match à 11h, deuxième à 12h10 et dernier à 16h50. Un programme chargé, qui plus est à Orthez. Certes des matchs de deux fois 18 minutes, mais l’option avait été prise par les dirigeants de partir la veille, de profiter d’une soirée dans un grand gîte, pour arriver frais et dispos le dimanche matin. Objectif : les deux premières places qualificatives.

 

D’entrée, les Lot-et-Garonnais étaient confrontés au favori du tournoi, l’équipe d’Orthez, les hôtes de ce jour. Pas de round d’observation. Les deux équipes sont bien réveillées et ne se font aucun cadeau. Guillaume Vergnes ouvre le score et permet à son équipe de rester au contact dans les cinq premières minutes. Puis un grand passage à vide défensif qui offre aux locaux une avance de 5 buts à la mi-temps. Cinq minutes de pause, histoire de recharger les batteries et d’écouter quelques consignes. A la reprise, les Agenais reviennent dans le match avec plus d’abnégation, et lentement mais sûrement reviennent à hauteur d’Orthez 17 à 17 à 4 minutes de la fin. Malheureusement une dernière exclusion temporaire viendra annihiler les espoirs des rouges et noirs. Défaite 20 à 18.

Pas le temps de s’apitoyer sur son sort, que 20 minutes plus tard il fallait enchaîner avec Urrugne. Les Lot-et-Garonnais sont encore présents en début de rencontre, virant à la pause avec un petit but d’avance. Et dès la reprise, ils continuent à accélérer, portant l’avance à 4 buts. Mais l’enchaînement des deux rencontres commença à se faire sentir. Quelques tirs ratés, des mauvaises passes ou mauvais choix et les Basques reviennent dans la partie. Et ce n’est que dans la dernière minute que les Agenais concèderont un dernier but synonyme de défaite. Défaite qui fait mal aux organismes mais aussi à la tête. Car c’est leur objectif qui vient de s’envoler. Pas de championnat régional pour ce groupe. Il ne restait plus qu’à clôturer la journée, mais dans quel état ? Pour leur dernier match face à Latresne, les Agenais doivent composer avec deux joueurs blessés et à un physique entamé. Même s’ils restent au contact des banlieusards bordelais, l’envie n’y est plus. Le moral est en berne. A la mi-temps les mines sont déconfites. Seulement, le groupe a décidé de ne pas laisser leur déception prendre le dessus. Et c’est Nathan Filippi, en bon capitaine, qui relance la machine. Et les deux buts coup sur coup de Tom Mayolle permettent aux Agenais de terminer par une victoire. Certes ça n’efface pas la frustration de la non qualification mais elle oblige le groupe à positiver. Il faudra quelques jours, voire semaines à l’ensemble du groupe pour passer à autre chose